Le Territoire

La réorganisation du Territoire

Mis à jour : mardi 11 janvier 2011 18:01

 

Mai 1934, la réorganisation du Territoire de Ouarzazate
à la fin de la pacification


Arrêté résidentiel du 1er mai 1934 portant réorganisation territoriale et administrative de la région de Marrakech
Le territoire du Ouarzazate comprend :
1° Le bureau de territoire des affaires indigènes à Ouarzazate, chargé de centraliser les affaires politiques et administratives du territoire;
2° Le cercle du Dadès-Todgha, dont le siège est à Boumalne, comprenant :
a) Le bureau du cercle des affaires indigènes des affaires indigènes, centralisant les affaires politiques et administratives du cercle, et chargé du contrôle administratif dans les tribus Ahel Dadès (Ichrahil, Aït Ounir, Aït Temouted) et Aït Seddrat de la montagne.
Le bureau de Boumalne est, en outre, chargé de l’action politique à mener et de l’installation progressive du contrôle administratif dans les fractions Aït Atta du Sahara, dont la zone d’habitat et de nomadisation est comprise entre le versant sud de l’Atlas, le bassin de la haute vallée du Dadès jusqu’au confluent de l’Oussikis exclus, les pentes nord du Sagho jusqu’au méridien 460 et le plateau d’Andeb;
b) Le bureau des affaires indigènes de l’Oussikis, dont le siège est à Oussikis, chargé du contrôle politique et de l’installation progressive, du contrôle administratif dans les tribus de l’Oussikis, du Msemrir et de l’Imdrass;
c) Le bureau des affaires indigènes de Tinerhir, chargé du contrôle politique et de l’installation progressive du contrôle administratif dans les tribus établies dans les vallées de l’Imiter, du Todgha, de t’Amtrous, de l’oued Ichem, du Haut-Regg et de leurs affluents, ainsi que dans la fraction Aït Atta, nomades du Sagho établis à l’intérieur de la zone limitée :
A l’est, par le territoire autonome du Tafilalet;
A l’ouest, par le méridien 460;
Au sud, par le parallèle 450.
d) Le bureau des affaires indigènes de Kelaa des Mgouna, chargé du contrôle politique et de l’installation progressive du contrôle administratif dans les tribus : Mgouna, Aït Seddrat du Dadès et Ahel Dadès (Iourteguin), Aït Hamou, Aït Abdallah, Aït Youssef et Aït Ameur.
Le bureau de Kelaa des Mgouna est, en outre, chargé du contrôle politique et administratif de la zone nord-ouest du Sagho.
3° Le cercle de Tazenakht, dont le siège est à Tazenakht, comprenant :
a) Le bureau des affaires indigènes de Tazenakht, centralisant les affaires politiques et administratives du cercle, et contrôlant les tribus Zenaga, Aït Douchchen, Aït Ameur des Aït Ouaouzguit, Aït Hamidi, AÏt Tlit, Alougoum et les fractions des Oulad Yahia de l’oued Kabia et de ses affluents (Oulad Hallal, Krasba, Oulad Aïssa);
b) Le bureau des affaires indigènes de Tazzarine, chargé du contrôle politique et de l’installation progressive du contrôle administratif dans les tribus établies dans la vallée de Nkob, du Tazzarine, du Tarhbalt (ksour d’Oumjrane exclus) et de leurs affluents, ainsi que chez les nomades et sédentaires établis dans la zone limitée :
Vers le nord, dans le jebel Sagho, par le parallèle 450, le territoire autonome du Tafilalet à l’est, le méridien 440 à l’ouest;
Vers le sud, par la crête du Bani à l’ouest (rive gauche du Drâa), le parallèle 350 au sud, le méridien 520 à l’est jusqu’à l’oued Tarhbalt, le jebel Toukal, les pentes ouest du jebel Mrhorfi, Tikkert n’Ououchchène;
c) Le bureau des affaires indigènes d’Agdz, chargé du contrôle politique et administratif dans les tribus Aït Ouaouzguit du Tamsift et du Tifernine (Aït Tasla, Aït Semgan, Aït Saoun), Mezguita, AÏt Seddrat du Drâa et dans les tribus habitant le district des Aït Zeri, les vallées de l’oued Idili, de l’assif Tenguerfa et de l’assif n’Ousref.
Le bureau d’Agdz est, en outre, chargé du contrôle politique et administratif de la zone sud-ouest du Sagho;
d) Le bureau des affaires indigènes de Zagora, chargé du contrôle politique et administratif des tribus établies dans les districts du Tinzouline, du Ternata, Du Fezouata, dans la vallée de l’oued El Feïja et de ses affluents;
e) Le bureau des affaires indigènes de Taliouine, chargé du contrôle politique et de l’installation progressive du contrôle administratif dans les tribus des Sektana, Oujneïn, Ihouziouna, Aït Bou Yahia, chez les Aït Ouaouzguit de l’ouest (Aït Tifnout, Aït Telti, Immararhd, Aït Azilal, Zagmouzen, Aït Athman et Aït Oubial).
4° L’annexe des affaires indigènes du Ouarzazate, dont le siège est à Ouarzazate, comprenant :
a) Le bureau d’annexe des affaires indigènes du Ouarzazate, centralisant les politiques et administratifs due l’annexe et chargé du contrôle politique et de l’installation progressive du contrôle administratif dans les tribus Aït Bou Dellal, Ouarzazate, Aït Ouaouzguit de l’est (Aït Tammast, Aït Zineb, Aït Touaïa, Aït Khzama, Aït Tamassine, Aït Ouarharda), les fractions Glaoua situées sur le versant sud de l’Atlas, les Aït Ouaouzguit du nord (Aït Imini, Aït Tizgui n’Ouzaline, Aït Tamestint, Aït Tidili, Aït Abdallah, Aït Makhlif);
b) Le bureau d’annexe des affaires indigènes de Skoura chargé du contrôle politique et de l’installation progressive du contrôle administratif dans les tribus des Skoura et Imerhan.
Le bureau de Skoura est, en outre, chargé du contrôle politique et administratif de la zone ouest du Sagho en liaison avec les bureaux de Kelaa des Mgouna et d’Agdz.


Postes des A.I. et divers en 1935-36
Le poste militaire de Taddert sur la route du Tichka était tenu par des Tirailleurs sénégalais.
Bureau des A.I. de Skoura : Capitaine Grat.
Annexe des A.I. de Kelaa des Mgouna : Capitaine Abescat.
Cercle des A.I. du Dadès - Todgha : Lieutenant-colonel Pommier, adjoint : capitaine Martin.
Bureau des A.I. de Tinerhir : Capitaine Paulin. 1er adjoint : Lieutenant Mollard, de l’Infanterie coloniale (massacré en Indochine en 1945 par les Japonais). 2ème adjoint : lieutenant Mathieu. Lieutenant-interprète Dalmont. Médecin-aspirant Arnal. Lieutenant Djintcheradzé (Géorgien) commandait un peloton du 5e Spahis.
Capitaine Paulin remplacé en 1938 par le capitaine Déal.
Poste d’Iknioun : Capitaine Cramailh, remplacé en mai 1937 par le lieutenant Mathieu puis en novembre 1938 par le lieutenant Comaret.
Poste d’Assoul : Capitaine Henry

Copyright

© 2008-2017 by Jacques Gandini. Tous droits réservés.

Si vous désirez reproduire nos textes ou nos photos, ayez l’amabilité de bien vouloir nous en demander l’autorisation. Dans tous les cas vous aurez obligation d’en indiquer l’origine.

Conception, réalisation, maintenance : Serre Éditeur, 23 rue de Roquebillière - F06359 Nice Cedex 4 (France)

Remerciements

Merci à Madame Balmigère, à Madame Decordier, à Monsieur Lafite, à Madame Kerhuel et à Pierre Katrakazos pour avoir accepté de mettre leurs archives familiales à disposition. Sauf indication contraire, les documents reproduits font partie des archives de l’auteur.