Silence ! on tourne

Alerte au Sud

Mis à jour : vendredi 3 janvier 2014 14:17


Alerte_au_Sud
En 1953, des scènes du film d’espionnage Alerte au Sud ont été tournées à Bou Tazoult. "L'équipe du film logeait à Sainte Barbe et prenait ses repas à la cantine de M. Tournier. Cela a duré 3 jours."
Extrait du site http://timkkit2008.canalblog.com

Acteurs : Jean-Claude Pascal (Jean Pasquier), Peter Van Eyck (Howard), Erich Von Stroheim (Conrad Nagel), Giana Maria Canale (Nathalie Provence), Jean Tissier (Guillaume Provence), Lia Amanda (Michèle), etc. étaient dirigés par le réalisateur Jean Devaivre, scénariste Jean-Paul Le Chanois, producteur Lucien Masson, compositeur Joseph Kosma.

Film-Complet

 

 

alerte_au_sudMon_film_3
Images du film


Synopsis : Dans le sud marocain, Jean Pasquier et Serge Depoigny, deux jeunes officiers de la Légion sont témoins de quelques faits forts mystérieux. Leur commandement les assigne a la plus grande discrétion pour éviter que le secret d'une nouvelle expérimentation concernant un puissant rayon vert, qui détruit les avions en plein vol, ne s’ébruite. Serge Depoigny est tué alors qu'il enquête. Jean Pasquier feint la désertion pour venger la mort de son ami Serge. Il se fait enrôler dans l'organisation clandestine dirigée à Marrakech par un nommé Howard et réussit ainsi à signaler au colonel du Service de Renseignements la position de l'émetteur de rayons mortels. Goumiers, méharistes, compagnies sahariennes et même parachutistes donnent l'assaut. Le commandant Conrad Nagel, savant nazi, qui expérimentait sur les avions de passage son terrifiant "rayon de la mort", s'enfuit et s'abîme dans les flots avec son avion, non sans avoir tué préalablement la belle espionne double Nathalie. Jean-Claude Pascal se consolera avec Michèle (Lia Amanda)
Sortie en salle 25 décembre 1953.

Mon_film_1Mon_Film_2
En dehors de la mine d'Imini Bou Tazoult, les confins du Sud marocain fournirent à cette co-production franco-italienne, un décor de choix. Pour l'assaut finale de la cité maudite, le réalisateur Devaivre mobilisa deux mille chameaux, une compagnie de tirailleurs méharistes, une campagnie de cavaliers des goums et une du régiment de cavalerie de la Légion. Matin et soir, acteurs réalisateurs, techniciens durent, pour aller et revenir des lieux de tournage, franchir l'appréciable distance de 120 kilomètres. Le tournage dura huit semaines et paraît-il que la "tourista" fit des ravages.


Copyright

© 2008-2017 by Jacques Gandini. Tous droits réservés.

Si vous désirez reproduire nos textes ou nos photos, ayez l’amabilité de bien vouloir nous en demander l’autorisation. Dans tous les cas vous aurez obligation d’en indiquer l’origine.

Conception, réalisation, maintenance : Serre Éditeur, 23 rue de Roquebillière - F06359 Nice Cedex 4 (France)

Remerciements

Merci à Madame Balmigère, à Madame Decordier, à Monsieur Lafite et à Pierre Katrakazos pour avoir accepté de mettre leurs archives familiales à disposition. Sauf indication contraire, les documents reproduits font partie des archives de l’auteur.